Tôt ou tard, que ce soit dans quelques décennies ou dans un siècle plus lointain, les carburants à base de pétrole seront beaucoup trop précieux pour alimenter les voitures au quotidien. C’est à ce moment-là qu’une majorité confiante de conducteurs de voitures électriques reviendra sur l’épopée de l’histoire à une époque, le vingtième siècle, où la technologie automobile a pris un tournant dramatique. Quoi qu’il en soit, il faut reconnaître que les voitures hybrides, moitié électrique et moitié  

Tout savoir sur les voitures hybrides

Lorsqu’on parle de voitures hybrides, la première chose qui nous vienne à l’esprit c’est voiture électrique ou à essence ? Les deux ont leurs avantages, et les deux ont leurs inconvénients. C’est pourquoi de nombreuses voitures électriques sur la route sont en réalité des hybrides combinant ces deux technologies: elles ont un moteur à essence plus petit que d’habitude, adapté à la conduite sur autoroute, ainsi qu’un moteur électrique pour tout ce qui s’arrête et se met en route en ville.

Les hybrides viennent dans différentes saveurs. En mode hybride parallèle, les moteurs envoient de la puissance aux roues ; par contre en mode en série, seul le moteur alimente les roues, tandis que le moteur entraîne simplement le moteur comme un générateur, rechargeant les batteries. 

Les hybrides complets possèdent des moteurs électriques et des batteries suffisamment puissants pour conduire le moteur de manière autonome, tandis que dans les hybrides légers, le moteur est trop faible pour alimenter la voiture tout seul et simplement assister le moteur. Ce mécanisme lui permet également de s’éteindre lorsque la voiture est au ralenti dans la circulation. 

Les hybrides ordinaires rechargent leurs batteries en utilisant l’énergie du moteur et l’énergie récupérée des freins régénératifs. Ce sujet sera abordé tout à l’heure et vous permettra de connaître davantage sur ce type de voiture. 

Les hybrides plug-in peuvent également être «ravitaillés» à partir d’une station de charge ou d’une alimentation domestique, avoir des batteries beaucoup plus grosses, et peuvent être alimentés uniquement par le moteur et les batteries. Travaillez donc davantage comme une voiture électrique classique.

Les voitures hybrides, un mélange qui plaît à tout le monde ?

Quel que soit le couplage essence/électricité, l’idée de base est de combiner le meilleur des deux mondes pour optimiser l’économie de carburant. Le gros inconvénient d’un hybride est qu’il coûte environ 20 à 30% plus cher qu’un modèle à essence comparable. 

Il sera probablement 10% plus lourd, en dépit de son moteur plus léger, de son moteur électrique, de ses batteries, de ses freins à récupération et de tout le reste. Ce qui fait que ses performances plus lentes. 

Toutefois, les véhicules hybrides ont des résultats nettement meilleurs en termes de sécurité et d’économie de carburant que les voitures à essence, ce qui les rend populaires auprès des familles respectueuses de l’environnement qui attachent une grande valeur à leurs qualités écologiques.

Il faut reconnaître que grâce malgré les quelques soucis techniques qu’elles peuvent rencontrer, les voitures hybrides peuvent devenir les voitures de demain, surtout en matière de protection de l’environnement. Un enjeu de taille pour l’humanité. 

Write A Comment